Les oreilles dans les chaussettes

L'actualite pour les retardataires

29 juillet 2009

C'est quoi la Taxe Carbone ?

[en rose, le résumé!]

AAaargh, encore !!? L’impôt sur les sociétés, l’impôt sur l’héritage, l’impôt sur les grandes fortunes, l’impôt sur les petites b... chaussures, l’impôt sur les blogs non-lus et la canicule parisienne… c’est obligé, de rajouter un impôt sur le carbone ?

Retour sur un phénomène de société (cette phrase n’a rien à faire ici mais je la trouvais stylée).

La tascarpone, trascrabonne, bref, est censée limiter l’émission de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique.

STOOOOOOOP ! Alors moi les gaz à effet de serre, tout ça, je connais par cœur depuis le CE1, mais quand même si on pouvait redire vite fait de quoi il s’agit, ce ne serait pas de refus.

Hum. En gros. Le soleil envoie de l’énergie (transmise par la lumière) à la Terre.

-   20% est absorbée par l’atmosphère
-   30% de cette énergie est réfléchie par les nuages blancs, les banquises, l’air et les miroirs que les gens ont posés dans leur jardin (on ne sait jamais)
-   50% est absorbée par la surface de la Terre (nous, les arbres, and so on)
(vous pouvez compter ça fait 100%)

Les 50% sont utilisés par la Terre et rejetés sous forme de rayons infrarouges.

S’il n’y avait que cela, la température de la Terre serait stable (énergie reçue = énergie rejetée)… à -100°C environ. Heureusement pour nous, il y a des gaz à effet de serre qui piègent l’énergie rejetée par la Terre (les rayons infrarouges) et lui en redonnent une partie : du coup, selon la quantité de ces gaz dans l’atmosphère, la température de la Terre est plus ou moins haute (mais les variations sont uuuuuultra lentes). A notre époque elle est de 15°C en moyenne, ce qui est plutôt confortable pour les pauvres humains (plus ou moins) imberbes que nous sommes !

Le problème, c’est que depuis la révolution industrielle, le volume des gaz à effet de serre a augmenté beaucoup trop rapidement, du coup l’effet de serre a aussi augmenté et la Terre a pris presque 1°C en un siècle, alors qu’elle n’avait pris que 0,2°C depuis l’an mille. Ca dérègle tout, les plantes et les moustiques ne comprennent plus rien, les pêcheurs n’ont pas le temps de reculer leurs maisons qu’ils ont déjà les pieds dans l’eau à cause de la fonte des glaciers… bref, c’est la merde.

D’où la taxe carbone ! Tadaaaaam !

Le principe est simple : on paye 32 euros par tonne de CO2 (carbone) consommée dans les transports et le chauffage, et ce montant augmente de 5% par an (pour atteindre 100 euros en 2030).

Les critiques :

-   Moins de pouvoir d'achat pour les ménages : oui, parce que le chauffage et le transport coûtera plus cher. Mais en fait, le gouvernement prévoit de redistribuer l’argent récolté (même montant pour tout le monde = environ 130 euros sous forme d’un « chèque vert »), ce qui fait que plus de la moitié des ménages feront des bénéfices (ils dépenseront moins que le montant du chèque reçu, parce qu’ils consomment peu de C02). Seul le pouvoir d’achat des 45% de ménages qui consomment beaucoup de CO2 sera finalement diminué… bien fait pour leur gueule, gniark gniark. Et comme ce sont les plus riches qui consomment le plus de carbone, ça équivaut à une redistribution bien communiste de l’argent… mais quand même très écolo.

-   Une menace pour la compétitivité des entreprises : c’est sûr, puisque ça fait plus de charges (dépenses) et donc moins de bénéfices, donc moins d’argent à investir et rebelote : moins de bénéfices, moins d’emplois créés, etc. Donc les entreprises risquent de partir en Suisse ou on ne leur demande pas de surpayer leur chauffage. Mais en réalité, les entreprises bénéficieront d’une redistribution, elles aussi, sous forme de diminution des charges patronales (une entreprise qui emploie un salarié doit payer le salaire brut (= salaire net + assurance chômage + assurance maladie + épargne retraite) + des taxes supplémentaires qu’on appelle charges patronales, qui peuvent être quasiment égales au salaire net). Pour les entreprises, la redistribution ne sera donc pas communiste mais proportionnelle à la taille de la boîte (enfin, au nombre de salariés).

-   Un cadeau à l'industrie du nucléaire : ça, c’est clair, puisqu’il deviendra beaucoup plus intéressant de consommer de l’électricité plutôt que du pétrole …sauf si on taxe l’électricité, ce qui n’est pas encore fixé aujourd’hui.

C’est Michel Rocard, ancien premier ministre socialiste, aujourd’hui député, qui s’occupe du dossier : et il nous dit bien que tout ça est en cours de réflexions. Rien n’a encore été fixé, ni le « chèque vert », ni la taxe sur l’électricité, ni la diminution des charges patronales. Ce qui est sûr, c’est que quand on dit que les ruraux paieront 300 euros par an, ça ne concerne que 10% des ruraux les plus riches, ceux qui passent leur temps dans leur bagnole entre chez eux et « la ville ». Donc, globalement, cette « taxe » devrait être plutôt… enrichissante ! Enfin, pour ceux qui font un minimum attention à prendre les transports en commun et éteindre la lumière des toilettes en sortant.

Fastoche, rien qu'une histoire de:

miroir_pos__dans_le_jardinmichel_rocardinterrupteur


Commentaires

    I have been visiting various blogs for my term paper research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards

    Posté par Term Papers, 12 février 2010 à 11:48
  • merci

    merci beaucoup cet article

    Posté par forever, 24 avril 2010 à 19:37

Poster un commentaire